Certification SBTi 1,5°C

Summary

The Science-Based Targets Initiative (SBTi) is a corporate climate action created in 2015 by the Global Compact, the WRI, the CDP and the WWF. According to the Paris agreement about greenhouse gas (GHG emissions), the SBTi enables companies to set science-based emissions reduction targets. The SBTi also created a Net Zero Standard which set a science-based targets towards a genuine carbon neutrality.

    GreenUpClimat vous accompagne vers la certification SBTi 1.5°C

    Les étapes à suivre :

    1. Faire son bilan Carbone®
    2. Définir ses objectifs chiffrés de réduction des émissions et son année cible pour le Net Zéro Emission
    3. Obtenir la certification de la SBTi
    4. Faire un reporting annuel de ses émissions

    Qu’est-ce que la SBTi ?

    Dans le contexte de la mise en place du développement durable, l’initiative Science-Based Targets (Science-Based Targets initiative – SBTi) a été créée en juin 2015 par :

    La SBTi propose aux entreprises une certification carbone en déclinant la trajectoire 1,5°C  des émissions mondiales en objectifs de réduction des émissions propres à chaque entreprise.

      La trajectoire 1,5°C

      La lutte contre les changements climatiques est l’un des enjeux majeurs du développement durable. Créé en 1988, le GIEC (Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat) est un organisme regroupant 195 membres de l’ONU qui fait un état des lieux régulier des connaissances scientifiques sur le climat et qui établit des scénarios (appelés SSP…..) de variation des paramètres climatiques en fonction de l’évolution des émissions de gaz à effet de serre (GES).

        Scénarios de températures du GIEC par rapport à l'ère pré-industrielle

        Signé en 2015 lors de la COP 21, l’accord de Paris souligne la nécessité de limiter à 1,5°C la hausse de la température moyenne mondiale à horizon 2100 (scénario SSP1-1.9) par rapport à l’ère préindustrielle (1850 – 1900). Les entreprises qui veulent agir contre le réchauffement climatique en cohérence avec cet « objectif 1,5°C » doivent se fixer des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre appelés « Objectifs fondés sur la science » ou « Objectifs basés sur la science »  (Science-Based Targets : SBTs) selon le processus suivant :

        Répartition des émissions par les entreprises

        Le projet porté par la SBTi propose à chaque entreprise, en prenant en compte sa taille, sa région et son secteur d’activité, une certification qui permet :

        • de manière obligatoire, d’approuver ses SBTs court terme (5 à 10 ans)
        • de manière facultative, d’approuver ses SBTs long terme (à horizon 2050) associés à des projets de séquestration carbone (grâce à des puis de carbone) pour atteindre le « Net Zero Emission »
        Exemple de compensation forestière dans la démarche SBTi

        Qu’est-ce que le Net Zéro Emission ?

        L’approche de la SBTi se distingue de certaines approches minimalistes de la neutralité carbone, dans lesquelles une entreprise s’est fixé des objectifs de manière autonome, réduit ses émissions de GES seulement sur une partie de son périmètre puis investit dans un projet de compensation à hauteur des émissions restantes pour se revendiquer « neutre en carbone ».

        Décrit dans le document intitulé « SBTi Corporate Net Zero Standard – Version 1.1 – Avril 2023 », le Net Zéro Emission de la SBT exige au contraire une réduction très significative des émissions de GES à long terme (- 90% à – 95% à horizon 2050) sur les Scopes 1, 2 et 3 (nommés « l’ensemble de la chaîne de valeur ») avant une compensation des émissions résiduelles par séquestration de CO₂ (retrait permanent du CO₂ de l’atmosphère), comme l’illustre le graphique ci-dessous :

          Description de la baisse des émissions de GES demandées par la SBTi
          Entreprise avec procédure SBTi complète

          La procédure de certification pour les grandes entreprises

          Pour les entreprises de plus de 500 collaborateurs, la procédure comprend 3 étapes :

          1 – Envoi par l’entreprise d’une lettre d’engagement à la SBTi,

          dans laquelle la société affirme son intention de se fixer des SBTs court terme et fixe une année cible pour atteindre le Net Zéro Emission.

          2 – Définition par l’entreprise de ses SBTs court terme au plus tard 2 ans après l’étape 1.

          La société doit prendre en compte :

          • de manière obligatoire les émissions du Scope 1 et du Scope 2 calculées avec le GHG Protocol
          • les émissions du Scope 3 également calculées avec le GHG Protocol seulement si elles représentent plus de 40 % des émissions totales.
          Schéma des scopes 1, 2 et 3 selon la méthode GHG Protocol

          GHG Protocol – Les Scopes 1, 2 et 3

          3 – Validation des SBTs par la SBTi.

          Une fois son objectif validé, l’entreprise figure sur le site de la SBTi.
          Pour conserver le label, la société devra publier annuellement ses émissions de GES .

          Entreprise avec procédure SBTI simplifiée

          La procédure de certification pour les PME

          La SBTi définit une PME (« SME » : Small and Medium Enterprise) comme une société indépendante de moins de 500 salariés n’étant pas une institution financière ni une société pétrolière ou gazière.

          Pour les PME, l’étape de la lettre d’engagement n’est pas nécessaire et la procédure est donc simplifiée avec seulement 2 étapes :

          1 – Définition par la PME de ses SBTs court terme sur les Scopes 1 et 2.

          De plus, la PME doit s’engager à réduire annuellement ses émissions du Scope 3 (sans objectif chiffré). Enfin, elle choisit une année cible pour atteindre le Net Zéro Emission (objectif Net Zéro) .

          2 – Validation des SBTs par la SBTi.

          L’entreprise figure alors sur le site de la SBTi.
          Pour conserver le label, la société devra publier annuellement ses émissions de GES.

          Combien coûte la certification SBT ?

          Pour les grandes entreprises (plus de 500 collaborateurs) :

          Coût de la certification SBTi pour les grandes entreprises

          SBTi target validation service offerings TVT-INF-001 version 1.1 (avril 2023)
          https://sciencebasedtargets.org/resources/files/SBTi-Target-Validation-Service-Offerings.pdf

          Combien coûte la certification SBTi ?

          Pour les PME (moins de 500 collaborateurs hors secteurs finance, pétrole et gaz) :

          Coût de la certification SBTi pour les PME

          SBTi target validation service offerings TVT-INF-001 version 1.1 (avril 2023)

          Comment sont définis les SBTs ?

          Dans sa documentation, la SBTi fournit aux entreprises un guide pour construire leurs SBTs grâce à 3 approches et 7 méthodes de mise en place de la réduction des émissions de GES :

          Approches de la SBTi pour définir les trajectoires de réduction des émissions de GES

          Source : site de la SBTi (mai 2023)

          1 – L’approche sectorielle

          calcule les émissions de GES de l’entreprise ramenées à son chiffre d’affaires (ou à un autre indicateur qui représente son niveau d’activité), ceci en fonction du potentiel de réduction des émissions du secteur (budgets carbone par secteur). La SBTi a développé cette approche pour les secteurs de la production d’énergie, du bâtiment, du ciment, de la sidérurgie, des transports et de la finance.

          2 – L’approche économique

          calcule les émissions de GES de l’entreprise par unité de valeur ajoutée (par exemple la marge brute). Cette approche est adaptée aux entreprises qui ont de fortes perspectives de croissance.

          3 – Dans l’approche absolue

          , dite méthode de contraction des émissions (Absolute Emission Contraction), les entreprises réduisent d’un certain pourcentage leurs émissions de GES calculées en valeur absolue.

          En complément, on peut citer :

          L’approche physique, qui peut s’appliquer aux entreprises produisant des biens matériels : elle fixe un objectif de réduction basé sur les émissions de GES de la production (par exemple par tonne de produit vendu ou par unité produite). Cette méthode est particulièrement adaptée pour les organisations fabriquant le même produit à grande échelle.

          L’approche des fournisseurs consiste, pour l’entreprise, à intégrer ses principaux fournisseurs à la stratégie de réduction des émissions afin de fixer des objectifs alignés sur les critères de la SBTi.

          Pourquoi aller vers la certification SBTi ?

          De multiples raisons conduisent une entreprise, elles sont aujourd’hui plus de 1 200 dans le monde, à adopter le processus mis en place par la Science-Based Target Initiative (SBTi) :
          – Démontrer son engagement climatique grâce à une certification mondialement reconnue
          – Répondre aux attentes de ses grands donneurs d’ordre
          – Prendre l’avantage sur la concurrence
          – Renforcer son image de marque
          – Anticiper la réglementation
          – Mettre en œuvre en interne un projet motivant

          Découvrez nos autres prestations en conseil carbone :

          Share This